Le guide de votre bien-être à domicile

Chauffe matelas et pieds

Actualités

Froid hivernal : des effets néfastes chez les personnes vulnérables

L’exposition au froid peut nuire à la santé. La basse température de l’hiver est difficilement supportable pour les personnes vulnérables c’est-à-dire les nourrissons, les enfants et les personnes âgées. A part l’hypothermie et les risques cardio-vasculaires, l’exposition au froid aggrave aussi l’asthme, l’infarctus et la bronchite. Pour se protéger du froid, il existe les systèmes d’isolations et de chauffage mais également les gestes simples à adopter et les appareils innovants pour vous permettre d’être au chaud malgré le froid de l’hiver.

Rester au chaud avec des gestes simples

La période hivernale est source de nombreux maux pour beaucoup de personnes. Les maladies liées à la baisse de température sont nombreuses et ce sont les personnes âgées et les enfants qui en souffrent le plus. Pour limiter les risques liés à l’exposition au froid, il faut réduire les activités à l’extérieur tant que possible. Pour les sorties, il est recommandé de porter des vêtements suffisamment chauds et couvrir le nez et la bouche. En effet, l’intérieur d’une maison bénéficie déjà d’un système de chauffage pour avoir une température homogène. Malgré cela, il fait beaucoup plus froid la nuit que durant la journée d’où l’utilisation recommandée des chauffe-matelas et pieds, des couvertures chauffantes et les accessoires chauffants.

Il faut aussi éviter l’alcool qui dilate les vaisseaux sanguins de la peau. Même si sa consommation procure une sensation de chaleur, en réalité, l’alcool refroidit le corps davantage car la chaleur du corps s’échappe par les vaisseaux sanguins dilatés. Quand les doigts et les orteils commencent à s’engourdir c’est le signe que la peau ne supporte plus la température. Il est essentiel de chauffer ces zones dans ce cas. Il faut les réchauffer dans de l’eau tiède (38°C). La sensation de douleur est bon signe dans le cas contraire, il faut consulter un médecin.

Hiver : lutter contre les mains et les pieds froids

En saison hivernale, dormir avec une personne qui a les mains et les pieds froids peut devenir un véritable calvaire. Pour en finir une bonne fois pour toutes avec le refroidissement des extrémités, voici quelques astuces non-compliquées et efficaces

Mains et pieds froids : les causes

D’après les explications de Michael Tipton, professeur en physiologie humaine et appliquée à l'Université de Portsmouth, c’est le pompage permanent du sang est sa circulation dans les vaisseaux sanguins qui garantit la stabilité de notre température corporelle. Mais dans les cas où les thermos-récepteurs de la peau détectent du froid, ils incitent les vaisseaux sanguins à s’obstruer pour conserver le plus de sang (et de chaleur) autour des organes internes tels le c½ur et les poumons. Il s’agit d’un phénomène de vasoconstriction qui concerne surtout les femmes. Lors d’un entretien avec le Daily Mail, le professeur Tipton confirme que chez elles, « l'afflux sanguin se referme plus vite et plus rapidement que chez les hommes. Cela prend aussi plus de temps aux femmes de se réchauffer. ».

Le rôle des hormones

Cette différence de réaction face au froid est due aux hormones. En effet, les ½strogènes, hormones féminines, interviennent en régularisant les vaisseaux sanguins et les femmes qui ont un taux important de ces hormones sont nettement plus sensibles aux variations de températures. Ainsi, les réactions diffèrent suivant le cycle menstruel.

La masse graisseuse

A part les hormones, les femmes ont 10% de plus de masse graisseuse que les hommes et le professeur Tipton affirme que « plus une personne a de masse graisseuse, plus elle protège ses organes internes. Cela entraine également une mauvaise conservation de la chaleur qui affecte surtout les personnes en situation de surpoids. Mais il vaut mieux rester vigilent car les mains et les pieds froids sont aussi les symptômes d’un dépôt graisseux qui bouche une veine ou une artère.

Les solutions contre les mains et les pieds froids

L’activité physique est le meilleur moyen de lutter contre ces problèmes de circulation mais pour les personnes qui n’aiment pas trop bouger en hiver, il existe des solutions plus pratiques comme l’utilisation d’une bouillotte ou d’une chauffe matelas et pieds.
http

Hiver : place à la relaxation dans une maison de retraite de Mervans

Depuis plus de 12 mois, les résidents de la maison de retraite de Mervans disposent d’une pièce de relaxation pour les aider à oublier leurs soucis et leurs angoisses. Située dans l’unité Alzheimer du bâtiment, la salle « snoezelen » dispose d’un matelas à eau chauffant et vibrant qui fonctionne aux rythmes d’une musique relaxante. Pour plus de sensation de bien-être, la pièce dispose aussi de petits appareils de massage, de diffuseur d’huiles essentielles et de lumières tamisées. D’après les explications de l’animatrice Estelle Tiffanneau, les patients et les résidents ont accès à ces dispositifs pour les aider à stimuler les cinq sens.

Les sensations des personnes âgées

Parmi les pensionnaires de la maison de retraite, Madame Lapin souffre d’Alzheimer et les séances dans la salle « snoezelen » lui font du bien. Que ce soit la musique décontractante, les effets du matelas, les objets qui stimulent le toucher ou les massages sur le bras et les jambes, le système est efficace pour apaiser les seniors victimes de gênes liés avec le grand âge.

Une relation en tête à tête

Pour Estelle Tiffanneau, la séance sert de moment privilégié avec les résidents qui se détendent dans la salle. Ces derniers disposent même d’une petite couverture pour leur apporter une sensation d’enveloppement. Puisque la vie en maison de retraite est souvent sujette aux disputes avec les autres pensionnaires, la salle sert d’endroit tranquille et apaisant pour calmer les personnes agitées et agressives.

Des dispositifs essentiels en période de froid hivernal

Pour aider les seniors à mieux faire face à la baisse de la température, des installations spécifiques comme les chauffe matelas et pieds sont souvent nécessaires pour un confort maximal. Ici, le matelas utilisé dans la salle de relaxation est chauffée tout en massant le dos engourdi des vieilles personnes.

Hiver : prudence avec la vague de froid !

Depuis la semaine du 06 décembre, les régions françaises traversent une vague de froid avec des températures négatives allant jusqu’à moins sept degré. Pour éviter tout risque d’hypothermie (température corporelle au dessous de 35°C), de gelures et maladies cardiovasculaires, l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) a publié quelques avertissements pour les personnes à risque.

Moins d’activités physiques

Pour les seniors et autres personnes à risque, l’Inpes conseille une baisse des efforts physiques. Une prévention également valable pour toute personne en bonne condition physique puisque les températures négatives requièrent des efforts supplémentaires au c½ur et au corps. Pour les victimes de troubles cardiovasculaires, il est conseillé d’être plus prudents car le froid les encourage.

Se protéger lors des sorties

Pour les particuliers, l’Inpes conseille le port d’habits chauds pour les sorties en période de grand froid. Il est plus important de protéger les extrémités avec des gants et chaussures adaptés et toujours veiller à protéger le nez et la bouche pour ne pas respirer de l’air froid.

Cocooner

Pour les enfants en bas âge et les personnes âgées, il vaut mieux rester à l’intérieur durant les périodes de grand froid et bien profiter du chauffage. Pour les autres membres de la famille, il faut éviter de sortir le soir.

Lutter contre la surchauffe

Une utilisation excessive du chauffage augmente les risques d’intoxication au monoxyde de carbone. Pour éviter ce problème typique de l’hiver, il faut à tout prix utiliser un bon système de ventilation et opter pour d’autres techniques plus performantes comme les chauffe-matelas et pieds.

Pas d’alcool

Pendant les périodes de grand froid, l’alcool ne réchauffe pas et augmente même les risques d’accident puisque l’engourdissement altère les signaux d’alerte du froid et la personne oublie souvent de se protéger.

Ne pas conduire

Enfin, il est important de toujours visionner la météo avant de prendre la route durant une vague de froid. Pour les trajets indispensables, il faut vérifier l’état général de la voiture, équiper la trousse de secours et apporter une boisson chaude et des couvertures.

Hiver : comment réussir à bien se chauffer en temps de crise ?

Dans le Var, les effets de la crise économique affectent directement le choix de système de chauffage dans les foyers. D’après le médiateur de l’énergie, un ménage sur deux réduit son chauffage pour limiter les dépenses. Des données confirmées par une précédente étude du Réseau Énergie Précarité qui rapporte une baisse du pouvoir d’achat dans la région Paca par rapport au Nord-Pas-de-Calais.

Le choix d’une bonne isolation

Pour veiller à la survie des populations, des conseillers des quatre Espaces Info Énergie (EIE) du Var visitent les maisons pour apprendre aux locataires des astuces essentielles pour chauffer intelligemment sans hausser la facture. Parmi ces intervenants, Julie Vissac, conseillère à l'Espace Info Énergie de Draguignan confirme l’importance du choix du système d’isolation de la maison avant la mise en place de travaux de rénovation. Ainsi, il vaut mieux vérifier la fermeture des fenêtres, l’entrée des courants d’air sous les portes et le niveau d’humidité des pièces. Quelques fois, la mise en place de joints ou de survitrage est bénéfique pour faire monter la température intérieure.

Avant de choisir un quelconque système de chauffage, il faut avant tout miser sur le budget et les calculs des temps passés à la maison ainsi que le nombre de personnes vivant à l’intérieur. Par exemple, il existe actuellement des indicateurs essentiels comme la programmation qui permet de changer la température suivant les moments de la journée et la régulation qui aide à maintenir une température constante. Ce système permet de réduire de 10 à 25 % la consommation d'énergie. Enfin, il existe d’autres investissements importants comme les chauffe matelas et pieds qui apportent plus de chaleur et de réconfort durant les nuits de gel.

Chauffage : des astuces pratiques pour passer l’hiver

Le choix du système de chauffage est une étape incontournable pour réussir à affronter le froid hivernal. Pour alléger les dépenses, il existe quelques conseils essentiels.

Investir dans l’assemblage d’énergies

Normes écologiques obligent, toutes les nouvelles constructions doivent être dotées d’un système de chauffage à énergie renouvelable qui utilise le bois, le solaire ou la photovoltaïque. Dans cette catégorie, la RT 2012 est la plus célèbre. Pour faire un maximum d’économie, il faut opter pour deux types de système et parer aux éventuelles intempéries : chaudière gaz et système solaire en guise d’exemple. En ce qui concerne les rénovations, les anciens chauffages à gaz ou au fioul peuvent être optimisés par une chaudière à bois, une pompe à chaleur (PAC) ou un solaire thermique. Pour les traditionnelles chaudières fioul, il est possible d’utiliser partiellement du biocarburant.

Bien choisir la pompe à chaleur

Avant d’investir dans un nouvel appareil, il faut absolument vérifier la certification NF PAC et obtenir l’aide d’un artisan certifié QualiPAC.

Toujours miser sur le chauffage électrique

Les nouveautés technologiques permettent d’accéder actuellement à des chauffages électriques performants. Pour prévenir les grandes coupures en cas de tempête, d’inondation ou de gel, il faut le coupler à un autre système comme les radiateurs à inertie qui accumulent la chaleur et la distribue d’une manière homogène.

Faire recours à la domotique

En période de gel, la domotique permet de contrôler à distance touts les systèmes de la maison. Que ce soit le chauffage, la fermeture des volets, la ventilation et l’éclairage, tout est automatique et chacun peut effectuer des scénarios suivant ses besoins personnels et son rythme de vie.

Des appareils « Reconnus Grenelle de l'environnement »

La mention « Reconnu Grenelle de l'environnement » a été conçue par l'Ademe et le ministère du Développement durable pour distinguer les artisans et autres installateurs d'équipements compétents dans la réalisation de travaux d'amélioration énergétique.

Enfin, les plus frileux peuvent toujours miser sur les traditionnelles chauffes matelas et pieds pour plus de confort et de bien-être durant les périodes de grand froid.